Ouargla

Près de 630.000 palmiers traités contre les maladies du Boufaroua et du Myelois

Par: 

Près de 630 000 palmiers ont été traités contre les maladies du Boufaroua et du Myelois durant la saison agricole 2017-2018 à travers la wilaya d'Ouargla, soit 5 000 palmiers de plus que ceux traités la saison précédente, a rapporté l’Inspection de protection des végétaux à la Direction locale des services agricoles (DSA).

Le traitement contre le Boufaroua a ciblé 330 200 palmiers et contre le Myelois 299.000 palmiers, a-t-on précisé, signalant que l'opération a été pilotée par la station régionale de Ghardaïa de l'Institut national de protection des végétaux (INPV) pour ce qui concerne le traitement de 298.000 palmiers, et confiée aux agriculteurs eux-mêmes pour le traitement de 156 000 palmiers et à des micro-entreprises de jeunes pour 175 000 palmiers.

L'Inspection de protection des végétaux a procédé à la remise, à titre gratuit, de 259,5 litres de pesticides aux agriculteurs (436) se chargeant de mener eux-mêmes le traitement de leurs palmiers.

Concernant la saison 2018-2019, les services agricoles prévoient le traitement de quelque 900 000 palmiers productifs contre le Boufaroua et le Myelois, en attendant le programme arrêté par le ministère de tutelle, qui détermine les effectifs phoenicicoles ciblés, selon la même source.

L'Inspection de protection des végétaux appelle les agriculteurs à faire de l'opération de traitement phytosanitaire régulière du palmier, une action qu'elle souhaite les voir la mener régulièrement, sans attendre les campagnes périodiques organisées par la DSA, contribuant ainsi largement à circonscrire ces maladies et à les endiguer.

La wilaya d'Ouargla compte un patrimoine phoenicicole dépassant les 2,6 millions de palmiers, dont plus de 1 million de palmiers productifs, répartis sur 22 000 hectares, selon les données de la DSA.

Lu 205 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances