DEMS

Les médecins réclament une session de rattrapage

Par: 

Des dizaines de médecins spécialistes concernés par l'examen du diplôme d'études médicales spécialisées (DEMS) ont organisé, mercredi, un sit-in de protestation devant le siège du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique pour réclamer une session de rattrapage exceptionnelle pour cet examen.

Près de 50 médecins, de différentes spécialités, dont 820 recalés à l'examen du DEMS, ont pris part à ce sit-in, se plaignant qu'on les prive d'une session de rattrapage exceptionnelle, alors que la loi autorise l'organisation d'une deuxième session.Dans une déclaration à l'APS, le Dr Adel Mustapha, spécialiste en gynécologie obstétrique, a souligné qu'«il est inconcevable de briser si facilement le cursus pédagogique et professionnel, en annulant la session de rattrapage exceptionnelle pour ces médecins, après 13 ans d'études, chacun dans sa spécialité, alors que la loi en vigueur relative aux sciences médicales autorise l'organisation d'une autre session».

Dans ce contexte, il a dit que le DEMS est un «examen de formalité qui intervient après un long cursus pédagogique -d'évaluation-, affirmant que les étudiants de la cinquième année, spécialité médecine, ont réussi toutes les étapes de la formation et il ne leur reste que l'examen du DEMS pour exercer sur le terrain».

Lu 73 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances