Constantine

Réhabilitation du centre urbain de l’antique Cirta

Par:  Chahinez Djahnine

L’auditorium Tidjani Hadame de l'université de Constantine 1 des Frères Mentouri, abritera pendant, sept jours, le concours d'idées intitulé «Quel devenir urbain pour le centre de Constantine ?» et sous le slogan «Challenge», et ce, en vue de revoir le plan urbain de Constantine.

Ce concours est organisé par l'Association pour la promotion des études et de la recherche en aménagement et urbanisme (Aperau), section Afrique et Moyen-Orient (AMO) et par l'APW de Constantine, l'université des Frères Mentouri et l'APC de Constantine. cette rencontre se poursuivra jusqu’au 29 novembre 2018

En effet, cette rencontre de concertation rassemble des experts qui représentent plusieurs pays, dont l'Algérie, le Liban, le Maroc, la Tunisie et d'autres pays d'Afrique.

Selon la présidente commission d’urbanisme et aménagement du territoire APW/ CNE Djeradi lamia, « Le concours d'idées, qui est lancé aussi avec les établissements universitaires qui prodiguent des enseignements en urbanisme, tend à soumettre cet espace du centre-ville de Constantine au débat en vue de le réaménager de façon appropriée pour intégrer à la fois ses valeurs fortes et lutter contre ses faiblesses qu'il partage dans trois arrondissements administratifs complémentaires : celui de Sidi-Rached qui se caractérise par son site historique exceptionnel, le périmètre sauvegardé du rocher avec sa médina et le parc citadin du Bardo, celui de Kitouni Abdelmalek qui présente une centralité déclassée et des sites marginalisés et, partiellement, celui de Bellevue ». Il est à noter que sept équipes formées d'invités étrangers venus de sept pays, l'Algérie, le Liban, La Tunisie, le Maroc, le Sénégal, le Togo et le Bénin et des étudiants des établissements effectueront durant cette semaine des sorties guidées pour visiter les sites, prendre des photos et restitueront à la fin leur travail sous forme de communications qui seront appréciées par un jury international en plénières.

Pour Mme Benabbas-Kaghouche Samia, architecte urbaniste, membre fondatrice et vice-présidente de l'Académie algérienne des sciences et technologie (AAST), et qui dirige le séminaire sur le plan scientifique, cette dernière a indiqué que «les architectes veulent donner un plus à l'urbanisme de l’antique Cirta».

En effet, il sera question lors de séminaire de l'évolution urbaine de Constantine, sur le plan urbanistique à travers le temps, notamment depuis 1962 ». Aujourd'hui, Constantine a beaucoup changé : transfert de population, changements de paysage, de construction, d'architecture, et même de sa dynamique, changement des couloirs d'urbanisation, déclassement de certains espaces et apparition d'autres.

Lu 164 fois