Tipasa 

La Confédération algérienne du patronat installe son bureau

Par:  Mohamed Lalaoui

La Confédération algérienne du patronat a procédé, sous la présidence du vice-président, Nadir Bouabas, dans la journée du mardi, en présence de plus 300 personnes rassemblées au complexe touristique Corne d’Or de Tipasa, à l’installation de son bureau régional à Tipasa, avec la nomination de Lekhmissi Mansouri à sa tête.

Le nouveau bureau sera dirigé par le patron d’une entreprise d’électricité, qui sera l’interlocuteur direct des entreprises avec les pouvoirs publics. Au cours de cette rencontre, M. Mansouri a ouvert la cérémonie par la présentation d’un rapport moral et organique du bureau.

Ce rassemblement a regroupé les entrepreneurs, opérateurs économiques et des chefs d’entreprise de la wilaya, plusieurs chefs de bureau du territoire national de la CAP, le directeur du commerce représentant du wali, le directeur des impôts, le président de la chambre du commerce de la wilaya de Tipasa, le représentant de l’UGTA ainsi que MM. Carlos Oliveira ambassadeur du Portugal et Hyrozumski Edward, conseiller et consul représentant de l’ambassade de la Pologne accrédité en Algérie.

Dans son allocution, M. Bouabas vice-président national de la CAP a, au nom de Boualem M’rakach président de la CAP, a félicité Lekhmissi Mansouri, le nouveau président du bureau de la wilaya de Tipasa, pour la tenue d’une telle rencontre qui, sans aucun doute, «apportera une contribution certaine à la consolidation de l’économie nationale».

Engagements d’entrepreneurs

En substance, l’intervenant a estimé que la Confédération algérienne du patronat est partie prenante de la sphère économique du pays de par les propositions qu’elle a soumises aux pouvoirs publics et qui ont été retenues. La CAP œuvre pour que les entreprises algériennes soient de plus en plus fortes aux fins de répondre aux besoins de notre économie nationale. La Confédération intervient à plusieurs niveaux : tripartite, bipartite, partenariats ministériels, partenariats étrangers, par le biais de ses analyses et suggestions.

Nadir Bouabas, dans son intervention, n’a pas omis de préciser que la wilaya de Tipasa est développée et appelée à se développer davantage avec de grands projets structurels tels que la nouvelle plateforme portuaire pour laquelle la CAP appelle à une mobilisation totale pour la réussite de cet objectif qui s’insère dans la sous-région maghrébine.

L’interlocuteur, s’adressant au représentant du wali, a promis que la CAP est disponible à se mobiliser pour apporter aux différentes institutions sa contribution à tous les niveaux.

Les propositions de haute valeur, au niveau de l’ensemble des secteurs d’activités, l’approche méthodologique aussi bien dans les secteurs de production, que des services, ont été jugées incontournables pour travailler dans un ordre serein et pérenne au seul profit du développement économique et social de notre pays, a-t-il préconisé à la fin de son intervention.

Quant au nouveau président du bureau de la wilaya, Lekhmissi Mansouri, celui-ci a fait part de sa volonté de faire «l’impossible pour assumer la responsabilité placée en lui auprès des pouvoirs publics et œuvrer à participer à la lutte contre le chômage par la création d’emplois stables, et inciter à la conception et la mise en œuvre de nouvelles réglementations favorables aux entreprises industrielles productives dans les domaines douanier, fiscal, parafiscal, financier, de l’investissement et de la formation professionnelle, et ce, conformément à la réglementation en vigueur.

Lors de cette opportunité, MM. Carlos Oliveira et Hyrozumski Edward, ont déclaré que leur participation à cette rencontre est un trait d’union entre l’Algérie et leurs pays respectifs en termes de relations commerciales et économiques et des échanges de savoir-faire.

Lu 93 fois