Salon de la production nationale des Aurès

Forte participation de la filière montage de véhicules

Par: 

Le Salon de la production nationale des Aurès a été ouvert mardi soir à la grande salle des expositions Asahar de la ville de Batna en présence d’un public nombreux. Les différents stands notamment celui de «Kia Algérie» de l’usine Gloviz-Kia d’assemblage des véhicules de Batna ont constitué «l’attraction»’ du public, nombreux à scruter les modèles de véhicules exposés au cours de cette manifestation inaugurée, par le wali, Abdelkhlek Sayouda, qui a rappelé «les multiples facilitations mises en place par l’Etat au profit des investisseurs pour encourager et promouvoir la production locale, et par ricochet, booster l’économie nationale. Le Salon, édition 2018 a été marqué par une forte participation de la filière montage de véhicules représentée par la filiale Global Group avec Hyundai de montage de véhicules lourds, bus et camions et Kia Algérie, spécialisée dans le montage des véhicules légers, a-t-on constaté.

«Global Group, qui a commencé récemment l’exportation vers la Mauritanie, participe à ce Salon avec une variété de véhicules montés localement pour des prix jugés raisonnables», a indiqué à l’APS, la chargée de l’information auprès de ce groupe, Mme Khamssa Boutita. L’organisation de cette manifestation à caractère économique a été marquée par la présentation pour la première fois de modèles de la marque «Baic» dont une usine de montage de véhicules est en cours de réalisation à la localité de Lambridi dans la commune d’Oued Chaâba dans le cadre d’un investissement privé avec un partenaire chinois. Environ 40 producteurs de 10 wilayas du pays, spécialisés dans plusieurs domaines dont les matériaux de construction, la mécanique, l’agroalimentaire, le textile, et l’électroménager prennent pris part à ce Salon.

Cette manifestation de cinq jours a pour but de promouvoir le produit national notamment dans la wilaya de Batna qui a connu ces dernières années l’émergence de plusieurs entreprises de production de statut privé, selon le directeur de la chambre de commerce et d’industrie Aurès, Mabrouk Bezzaz.

Lu 104 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances