Développement économique de l'Uemoa

La Boad approuve un financement de 164,5 millions de dollars

Par: 

La Banque ouest-africaine de développement (Boad) a approuvé neuf nouvelles opérations, pour un montant global de 92,5 milliards de francs CFA (164,5 millions de dollars) en faveur des économies des pays de l'Afrique de l'Ouest, dont 14 milliards en faveur du Togo.

Six prêts à moyen et long termes pour un total de 74 milliards de FCFA, deux prêts à court terme d'un montant de 16 milliards de FCFA et une prise de participation pour un montant de 2,5 milliards de FCFA ont été approuvés lors de la 110e session du conseil d'administration de la Boad, qui s'est tenue le 19 septembre à Abidjan, en Côte d'Ivoire.

«Ces opérations portent à 5 293,5 milliards de francs CFA le cumul des engagements, toutes opérations confondues, de la Boad depuis le début de ses activités», précise un communiqué de la Banque, publié mercredi à Lomé.

Ces interventions se feront en faveur du Sénégal, du Bénin, de la Guinée-Bissau, du Burkina Faso et du Togo.Le Togo a obtenu deux approbations pour 14 milliards de FCFA, dont 10 milliards pour l'alimentation en eau potable dans des centres semi-urbains.En faveur du Sénégal, un total de 30 milliards de FCFA a été approuvé, soit 15 milliards à l'aménagement et au bitumage de la Boucle du Blouf et les 15 milliards restants à la Caisse des dépôts et consignations (CDC) pour la construction d'un immeuble grand standing de 20 niveaux à Dakar.

De son côté, le Bénin a bénéficié de 20 milliards de FCFA pour la viabilisation d'un site et la construction de 944 logements sociaux et économiques à Ouédo, dans la commune d'Abomey-Calavi.Pour la Guinée-Bissau, c'est un financement de 10 milliards de FCFA qui a été approuvé pour renforcer la capacité de production d'énergie par la construction et l'approvisionnement en combustible d'une centrale thermique diesel de 15 mégawatts à Bor.

Au Burkina Faso, un financement partiel de 6 milliards de FCFA a été approuvé en faveur de la filiale locale du cimentier Ciments de l'Afrique (Cimaf) pour l'importation de matières premières et la production de ciment à commercialiser au Burkina Faso.Les autres approbations concernent une prise de participation et une ligne de crédit à court terme.

Ainsi, pour un montant de 2,5 milliards de francs CFA, la Boad participera au capital Adiwale Fund I qui couvrira l'espace de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et la Guinée-Conakry.La ligne de crédit de l'institution financière de l'Uemoa est un crédit à court terme de 10 milliards de FCFA en faveur du groupe bancaire Coris Bank International (CBI).

Elle serviraau refinancement de concours octroyés au titre de l'importation des intrants, soit 32 619 tonnes de phosphates et 12 000 tonnes de NPK, qui seront commercialisés au Burkina Faso dans le cadre des campagnes cotonnière et céréalière.La Boad est l'institution financière de l'Uemoa, un regroupement de huit Etats, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo

Lu 125 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances