Pétrole

Le panier de l'Opep établi à 65,53 dollars le baril

Par: 

Le prix du panier de quatorze pétroles bruts, qui sert de référence à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), s'est établi à 65,53 dollars le baril mercredi dernier, contre 64,62 dollars la veille (mardi), a indiqué jeudi l'Organisation pétrolière sur son site web.

Introduit en 2005, le panier de référence de pétrole brut de l'Opep (ORB) comprend actuellement le Sahara Blend (Algérie), Girassol (Angola), Djen (Congo),Oriente (Equateur), Zafiro (Guinée Equatoriale), Rabi light (Gabon), Iran Heavy (Iran), Basra Light (Irak), Kuwait Export ( Koweït), Es-Sider (Libye), Bonny Light (Nigéria), Arab Light (Arabie Saoudite), Murban (Emirats arabes unis) et Mery (Venezuela).

Mercredi, le prix du pétrole poursuivait sa hausse, aidé par la diffusion du communiqué de la Banque centrale américaine annonçant une baisse des taux et par la publication des chiffres officiels sur les stocks de brut aux Etats-Unis.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre, dont c'est le dernier jour de cotation, gagnait 0,70% ou 45 cents à 65,17 dollars.

A New York, le baril américain de WTI pour livraison à la même échéance valait 58,58 dollars, 0,91% ou 53 cents de plus qu'à la clôture de mardi.

Une baisse des taux d'intérêt a pour objectif de stimuler l'activité économique américaine et mondiale, ont commenté des analystes.

«Plus la croissance mondiale est forte et plus la demande d'or noir est importante, ce qui se traduit par une hausse des prix du pétrole». Les cours avaient déjà monté un peu plus tôt après que le gouvernement américain a révélé que les stocks de pétrole aux Etats-Unis avaient reculé pour la septième semaine de suite. Le 26 juillet dernier, les réserves commerciales de brut ont baissé de 8,5 millions de barils pour s'établir à 436,5 millions de barils, là où les analystes interrogés par l'agence Bloomberg tablaient sur une baisse de 2,75 millions de barils.

Lu 36 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances