Mise en service du câble sous-marin Medex

Les compétences algériennes sont avérées

Par: 

Le câble sous-marin Medex, qui raccorde le réseau algérien de fibres optiques au réseau international a été mis en service à Annaba par la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Mme Imane-Houda Faraoun. La ministre a affirmé que la réalisation du câble sous-marin Medex concrétise la démarche «de consolidation de la souveraineté nationale dans le domaine des télécommunications et affirme l’utilité à placer la confiance dans les jeunes compétences nationales», rapporte l’APS.

Invitée hier à la Radio nationale, Mme Houda Imane Faraoun a estimé que «les compétences algériennes ont prouvé leur valeur et leur potentiel à relever les défis», tout en exploitant, a-t-elle ajouté, «ces acquis et ces réalisations pour servir l’économie nationale et pour bâtir un édifice économique solide pour la génération future».

Par ailleurs, l’invitée de la Chaîne I a affirmé que le câble sous-marin Medex, reliant l’Algérie à l’Espagne, entrera en service le mois d’avril prochain. Avec la mise en service de cette connexion sous-marine nouvelle, réalisée dans des délais record de 14 mois, Algérie Télécom aura concrétisé un des axes stratégiques du programme du président de la République,

Abdelaziz Bouteflika, qui repose sur «une vision prospective de l’évolution de la société du savoir», a ajouté la ministre.

A travers les réalisations d’Algérie Télécom dans le domaine de sécurisation des réseaux et l'augmentation des capacités de débit de l’internet, l’Algérie mobilise l’équivalent de 8 térabits qui représentent quatre fois les besoins d’utilisation nationale. Ce qui permettra, précise Mme Faraoun, à l’Algérie d’ambitionner de se positionner sur le marché africain de commercialisation des services internet.

Par ailleurs, la ministre a annoncé la réception courant avril prochain d’un autre câble sous-marin, Orval, qui joindra Oran à Valencia (Espagne).

A noter que la réalisation de ce câble a duré 25 ans et offre 200 gigabits extensibles à 2,2 térabits/seconde.

Lu 117 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances