Assassinat d'un étudiant zimbabwéen à Annaba

Trois suspects interpellés

Par: 

Les éléments de la sûreté nationale ont interpellé, jeudi soir, trois individus, âgés entre 19 et 20 ans suspectés dans l’affaire d’agression à l’arme blanche d’un ressortissant zimbabwéen, étudiant à l’université de Annaba.

L'arrestation intervient 48 heures après l’agression de l’étudiant dans la commune de Sidi Ammar et l'enquête se poursuit pour élucider les circonstances exactes de cette affaire.

Pour rappel, Prosper Ndudzo, étudiant à l’université Badji Mokhtar de nationalité zimbabwéenne, a été victime d’une agression à l’arme blanche, mardi vers 19h. Ses agresseurs lui avaient asséné des coups de couteaux à la cuisse et au cou avant de prendre la fuite.

Évacué aux urgences de l’hôpital d’El Hadjar, le jeune de 25 ans avait succombé à ses blessures 24h plus tard.

A noter qu'un représentant de l’ambassade du Zimbabwe en Algérie, accompagné d’une représentante du ministère de l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique, chargée des étudiants internationaux se sont rendus jeudi soir à Annaba et ont été reçus par le wali, Toufik Mezhoud en présence de représentants des étudiants internationaux (de nationalités africaines).

Lu 122 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances