Modernisation de l’administration

Bedoui lance e-commune

Par:  Zahir R.

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a donné, hier à Alger, le coup d’envoi officiel du projet de l’administration électronique (e-commune).

Ce projet vise à l’amélioration de la prise en charge des citoyens, tout en leur assurant un service de qualité et qui facilite leur quotidien, dira le ministre qui a effectué une visite de travail et d’inspection dans plusieurs circonscriptions administratives de la wilaya d’Alger.

Il a précisé, dans ce cadre, que la commune joue un rôle important dans la réussite des réformes initiées par Son Excellence, Monsieur le président de la République , Abdelaziz Bouteflika, tout en appelant le citoyen à adhérer à cette nouvelle démarche visant à la numérisation et le retrait électronique de toutes les pièces administratives. «Il revient au citoyen algérien, à lui, de réussir ces réformes et qui doit également changer de mentalité. Il est appelé à abandonner ses anciennes pratiques. Sillonner entre les différents guichets d’état civil, c’est terminé. Désormais, le citoyen peut demander et suivre l’avancement de ses pièces administratives à distance», a-t-il souligné, tout en rappelant que les difficultés et les longues files d’attente observées dans le passé par nos citoyens sont résolues.

  1. Bedoui a indiqué que les collectivités locales sont appelées à relever le défi de l’administration électronique. «Après avoir gagné la bataille du guichet électronique, notre prochain challenge consiste à arriver à une commune électronique afin d’assurer une meilleure prise en charge des préoccupations des citoyens, conformément aux instructions de Son Excellence, Monsieur le président de la République, Abdelaziz Bouteflika», a-t-il soutenu. D’ailleurs, ajoute-t-il, la célébration aujourd’hui de la Journée nationale pour la commune témoigne de l’importance qu’accorde le chef de l’Etat pour ces structures, qui sont les noyaux de la réussite de toute réforme.

Le ministre, qui a inspecté l’avancement des programmes de développement à travers la wilaya, l’inauguration et la mise en service d’un nombre de projets économique de proximité, a affirmé qu’avec la consécration d’une Journée nationale de la commune par le chef de l’Etat, «nous ajoutera plus de détermination et courage pour aller de avant dans la mise en œuvre de la feuille de route de modernisation et numérisation de notre administration».

Évoquant le projet de découpage administratif, M. Bedoui a affirmé que son département s’attelle à la concrétisation progressive de ce projet ambitieux. En effet, après avoir achevé celui des régions du Grand Sud, avec notamment la création de quatre wilayas déléguées

«nous nous penchons actuellement sur le projet des wilayas des Hauts-plateaux avant d’arriver aux régions du Nord».

Pour lui, les extensions urbanistiques et développement économique enregistrées dans plusieurs régions de l’Algérie, un pays «continent », imposent une nouvelle réorganisation administrative, à travers la création de nouvelles circonscriptions administratives, notamment dans la capitale et Constantine, dans le but de se rapprocher des citoyens et prendre en charge leurs préoccupations et la décentralisation dans la gestion administrative.

«La wilaya d'Alger s'est élargie après sa réorganisation et la construction de nouvelles cités, d'où l'impératif de créer des délégations au niveau des circonscriptions administratives et nouvelles cités pour se rapprocher des citoyens et prendre en charge leurs préoccupations. C’est le même cas pour Ali-Mendjeli (Constantine) et Bouinan (Blida)», a-t-il indiqué. M. Bedoui a entamé sa visite d'inspection par la pose d'une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative des martyrs du devoir national et en hommage à la mémoire du défunt Mustapha Bounetta, président de la délégation exécutive de la commune de Oued Koriche, assassiné par des terroristes en 1994, avant d'inspecter en compagnie du wali d'Alger, Abdelkader Zoukh, les projets relevant du secteur de l'intérieur et des collectivités locales. Il a également visité le projet d’aménagement de la baie d’Alger, d’une valeur de 100 milliards de DA. Le ministre a déclaré à la presse que l’Etat poursuivra ses investissements dans la réalisation des infrastructures de base de ce projet, tout en appelant les opérateurs privés et publics à investir dans les équipements.

Lu 179 fois