Protection des droits de l'enfance

L'Unicef salue l'engagement «continu» de l'Algérie

Par: 

Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) a salué l'engagement de l'Algérie qui œuvre constamment à assurer la protection de l'enfance et lui faciliter l'accès aux services, notamment dans les domaines de l'éducation, de la santé et de la prise en charge sociale.

Le représentant de l’Unicef en Algérie, Marc Lucet, a relevé, dans une déclaration à l'APS, «l'engagement continu de l'Etat algérien à assurer à tous les enfants la protection et l’accès aux services, notamment dans le domaine de l'éducation, la santé et la prise en charge sociale», faisant part de son souhait de voir l'Algérie «partager son expérience avec d'autres pays de la région».

  1. Lucet a indiqué, à l'occasion de la Journée mondiale des droits des enfants, célébrée le 20 novembre de chaque année, que l'Algérie «est leader au niveau africain et dans la région Mena (Moyen-Orient et Afrique du Nord) en matière de réalisation des Objectifs du développement durable (ODD) et fait partie des pays qui ont atteint les objectifs du Millénaire, particulièrement dans le domaine de l'éducation».

Evoquant le programme de coopération avec l'Unicef pour la période 2016-2020, le représentant onusien a précisé que cette coopération porte sur des volets qui correspondent aux priorités de l'Algérie dans le domaine de l'enfance, notamment «le développement de la petite enfance».

Afin de mettre en évidence les progrès réalisés particulièrement au profit des enfants, le même interlocuteur a mis en avant la 6e enquête nationale à indicateurs multiples (MICS6) sur la santé de la population, lancée par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, en collaboration avec l'Unicef.

Cette enquête, qui cible un échantillon de 31 000 familles de différentes régions du pays, a pour objectif de mettre en évidence les progrès réalisés vis-à-vis des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ainsi que les objectifs nationaux de développement.

L'enquête, dont les résultats devraient être annoncés l'année prochaine, concerne aussi les différents volets relatifs à l’accès à la santé et l'éducation, comme elle porte sur les conditions de vie de la population.

D'autres enquêtes similaires ont été réalisées en Algérie, dont notamment MICS1 en 1995, MICS 2 en 2000, MICS 3 en 2006 et MICS4 en 2013, rappelle-t-on.

Lu 135 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances