Foire commerciale intra-africaine

L’Algérie prendra part à la 1re édition

Par: 

L 'Agence nationale de promotion du commerce extérieur (Algex) lance un appel aux entreprises algériennes pour prendre part, au Pavillon Algérie présent pour la première fois, à la première édition de la foire commerciale intra-africaine (IATF), prévue du 11 au 17 décembre 2018 au Centre d’exposition international d’Égypte au Caire (Egypte) sous le thème «Transformer l’Afrique». Cet événement est organisé par la Banque africaine d’import- export (Afreximbank), en collaboration avec l’Union africaine, afin de stimuler le commerce intra-africain et soutenir la mise en œuvre de la zone de libre-échange continental africaine «Zleca».

A souligner que la zone de libre-échange continentale, la Zlec, regroupe 44 pays membres signataires en 2018 d’un accord dans la perspective de rendre la zone de libre-échange africaine la plus grande zone de libre-échange du monde. L'Union africaine espère augmenter ainsi de 60% le commerce intra-africain. Aujourd'hui, seuls 16% des échanges commerciaux des pays africains s'effectuent avec d'autres pays du continent. L'objectif est ambitieux et le chantier immense. En effet, l'Algérie, comme force économique de la région maghrébine, veut investir ce marché d'un milliard deux cents millions de consommateurs sans frontières ni barrières douanières. Le projet a de quoi faire rêver les plus grands groupes industriels.

La foire commerciale intra-africaine est la première du genre à être organisée sur le continent africain. Il s’agit d’une foire commerciale de sept jours, qui fournit une plateforme de partage d’informations sur le commerce, l’investissement et le marché en vue de permettre aux acheteurs et aux vendeurs, aux investisseurs et aux pays de se rencontrer, de discuter et de conclure des accords commerciaux.

L'IATF, qui sera un événement biennal, devrait rassembler au minimum plus de 1 000 exposants de toute l’Afrique et au-delà, et pourrait attirer plus de 70 000 visiteurs, générant plus de 70 milliards de dollars d’accords commerciaux, permettant l'entrée sur un marché unique de plus d'un milliard de personnes réunies par la zone de libre-échange continentale africaine.

Cette participation est établie par le ministère du Commerce dans le cadre du programme officiel de la participation de l’Algérie aux manifestations économiques à l’étranger au titre de l’année 2018. Si des entreprises algériennes participeront à cette foire, celles-ci vont bénéficier de 80% de soutien par le Fonds spécial de promotion des exportations «FSPE» sur les frais incluant la location de leurs stands et l’acheminement de leurs marchandises.

L'Agence nationale de promotion du commerce extérieur indique dans son communiqué que la date limite de la remise des échantillons est fixée pour le 25 novembre 2018.

Par Chahinaz D.

Lu 99 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances