AADL 2

L’ordre chronologique d'inscription toujours respecté

Par: 

Le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville a affirmé, dimanche dans un communiqué, que l'ordre chronologique d'inscription au programme AADL était toujours respecté.«En application de l'arrêté du 22 juillet 2013 modifiant et complétant l'arrêté du 23 juillet 2001 fixant les conditions et modalités de traitement des demandes d'acquisition de logement dans le cadre de la location-vente, le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville informe l'ensemble des souscripteurs au programme AADL que l'ordre chronologique d'inscription est toujours respecté conformément à l'arrêté sus-cité».

«Vu la demande croissante des souscripteurs dans certaines wilayas, la direction générale de l'AADL a décidé d'examiner les préoccupations des souscripteurs dans certaines wilayas en tenant compte de la situation du souscripteur à l'instar de la distance entre le lieu de résidence et le site d'affectation», précise la même source.Les cas exceptionnels examinés consistent en quatre cas dans les wilayas de Djelfa, de Chlef de Laghouat, de Tébessa.

A Djelfa, qui dispose de trois sites éloignés (El-Djelfa, Hassi Bahbah et Birine), les demandes des souscripteurs ont été satisfaites en les réorientant selon leur lieu de résidence tout en respectant l'ordre chronologique d'inscription et la disponibilité des programmes de logement.A Chlef, les demandes des souscripteurs ont été prises en charge pour les trois sites de Chlef, de Ténès et de Boukadir.

Ces derniers ont été réorientés selon leur lieu de résidence tout en respectant l'ordre chronologique d'inscription et la disponibilité des programmes de logement.Le troisième cas concerne la wilaya de Laghouat, avec ses deux sites Laghouat et Aflou où les souscripteurs ont été réorientés selon leur lieu de résidence tout en respectant l'ordre chronologique d'inscription et la disponibilité des programmes de logement.Pour le quatrième cas qui concerne la wilaya de Tébessa avec ses sites de Tébessa, Bir El-Ater, El-Ouenza et Chréa, le ministère a affirmé qu'une demande avait été formulée par les souscripteurs à l'occasion de la dernière visite du ministre de l’Habitat (10 septembre). Le ministre a donné des instructions pour réexaminer ces cas.

«L'Agence examinera la possibilité d'orienter chaque souscripteur, selon le lieu de sa résidence, en se basant sur l'ordre chronologique d'inscription, le certificat de résidence et la disponibilité de logements dans les régions demandées», a indiqué le communiqué.Enfin, le ministère a affirmé que l'ordre chronologique d'inscription était toujours respecté et les cas enregistrés dans les wilayas sus-citées avaient été traitées «de manière exceptionnelle».

Lu 71 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances