Sous l’initiative de la CGEA

Des startups algériennes reçues par l’Ambassadeur britannique à Alger

Par: 

Sous l’initiative de la Confédération générale des entreprises algériennes CGEA, l’Ambassadeur du Royaume-Uni à Alger, Monsieur Barry Robert Lowen, a rencontré, hier soir à Alger, une vingtaine de startups algériennes qui activent dans divers secteurs, à savoir le digital, l’environnement, le BTPH, le textile et, enfin, la communication.

Cette rencontre a vu aussi, la participation de Monsieur Mohamed Ali Diyahi, directeur du bureau de l’OIT à Alger pour les pays du Maghreb. L’objectif majeur de cette rencontre est d’identifier les opportunités de coopération, entre les deux écosystèmes de startups, algériennes et britanniques.

Madame Saida Neghza, présidente de la CGEA, s’est vue félicitée par l’Ambassadeur du Royaume-Uni à Alger, et par le directeur du Bureau de l’OIT à Alger pour les pays du Maghreb et cela, pour «l’excellente initiative de faire rencontrer, autour d’une table ronde, un groupe de startup algériennes avec l’ambassade du Royaume-Uni à Alger et le Bureau de l’OIT à Alger pour les pays du Maghreb.»

Cette concertation ouvre les voix à des opportunités, de coopération et de partenariat, pouvant se traduire par le renforcement des liens historiques, entre le l’Algérie et le Royaume-Uni.Un débat fructueux a eu lieu, entre les différentes parties présentes, notamment dans la création de programmes de coopération et d’échanges, ainsi que dans la perspective de l’organisation d’un forum numérique de la Méditerranée, devant avoir lieu à Alger, au mois d’octobre.

L’Ambassadeur du Royaume-Uni, ainsi que le directeur du Bureau de l’OIT à Alger pour les pays du Maghreb, ont émis le souhait d’organiser d’autres manifestations et rencontres de ce genre.

Lu 124 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances