Algérie-Unesco

L'expérience algérienne en matière de déradicalisation saluée

Par: 

L'intervention du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, devant la 204e session du Conseil exécutif de l'Unesco, sur l'expérience de l'Algérie dans le domaine de la prévention de l'extrémisme violent, a été saluée par la directrice générale de cette organisation, Mme Audrey Azoulay.

Mme Azoulay a, en effet, estimé que cette intervention constitue «une référence très utile pour développer des initiatives régionales et à l'échelle mondiale» et «s'est félicitée de l'engagement de notre pays dans la prévention de l'extrémisme violent qui s'inscrit également au cœur du mandat de l'Unesco», a précisé la même source.

Elle a, par ailleurs, hautement apprécié la qualité et la valeur des manuels élaborés par le ministère algérien des Affaires étrangères sur «l'Algérie et la déradicalisation : une expérience à partager» et «le rôle de la démocratie dans la lutte contre l'extrémisme violent et le terrorisme : l'expérience algérienne».

Lu 159 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances